Sidy Cissokho

Sidy Cissokho vient de terminer une thèse de science politique intitulée : Le contrat social sénégalais au ras du bitume (1985-2014) : de la formation du groupe professionnel des chauffeurs au renforcement des institutions politiques. Son travail s’appuie principalement sur un ensemble de données mêlant des matériaux d’archives et des descriptions ethnographiques consacrées au fonctionnement quotidien des gares routières au Sénégal. Jusqu’ici, ses recherches lui ont permis d’aborder des thématiques telles que la construction des identités professionnelles, le syndicalisme, le travail dit « informel », ainsi que les pratiques de courtage administratif et politique au Sénégal.

Sidy Cissokho est désormais en post-doctorat au sein du Centre d’études africaines de l’Université d’Édimbourg (CAS), où il travaille au sein du projet African Gouvernance and Space (AFRIGOS) consacré au fonctionnement quotidien des corridors routiers en Afrique subsaharienne. Il étudie, entre autres, la formation des standards internationaux de gestion de ces espaces de circulation. En parallèle, il continue d’approfondir sa réflexion sur la formation des identités professionnelles au sein du projet PIAF, dans le quel il s’intéresse tout particulièrement à la place du permis de conduire dans l’imaginaire des chauffeurs professionnels.

Sidy Cissokho a déjà publié plusieurs articles tirés de son travail de thèse dans des revues à comité de lecture ou des ouvrages collectifs.

Dernière publications :

 

 

  • Le lobbying électoral« L’enchâssement du moment électoral dans l’ordinaire syndical. Le Syndicat national des travailleurs du transport sénégalais en campagne », in, GERVAIS, (J), COURTY, (G.), (Dir.), Le Lobbying électoral. Groupes en campagne présidentielle (2012), Presses Universitaires du Septentrion, Lille, 2016.