Marie-Emmanuelle Pommerolle

 

Marie-Emmanuelle Pommerolle est politiste, maîtresse de conférences à l’université Paris 1-Panthéon Sorbonne et directrice de l’Institut Français de Recherche en Afrique de Nairobi depuis septembre 2014.  Ses travaux portent principalement sur les mobilisations, les élections et le pouvoir politique en Afrique subsaharienne.

Sa thèse s’attachait notamment à restituer la généalogie des mobilisations de défense des droits de l’Homme au Kenya et au Cameroun, à travers des biographies de militants, à l’intersection des champs locaux et transnationaux de production de ces droits et des dynamiques de l’action collective dans ces contextes autoritaires. Ses recherches se sont ensuite élargies à l’étude du militantisme transnational en Afrique, à partir de travaux sur les inégalités de ressources économiques et symboliques qui séparent les militants du Nord et du Sud au sein du mouvement altermondialiste. Outre le projet PIAF, elle travaille aujourd’hui sur le vote, les mobilisations et les violences policières au Cameroun et au Kenya.

Dernières publications  :

  • « Activist Encounters at the World Social Forum: Nationalism and Sovereignty in an Internationalized Event », in J. Siméant, M-E Pommerolle & I. Sommier (eds), Observing an International Mobilization: the World Social Forum in Dakar (2011), Amsterdam, University of Amsterdam Press, 2015, p. 41-58

 

Plusieurs de ces publications peuvent être téléchargées sur sa page personnelle : https://univ-paris1.academia.edu/MarieEmmanuellePommerolle