Florence Brisset-Foucault

Florence Brisset-Foucault est maîtresse de conférence à l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne,  membre de l’Institut des Mondes AFricains (IMAF) et du comité de rédaction de la revue Politique africaine. Auparavant, elle a été Junior Research Fellow à Trinity College, à l’Université de Cambridge.
En explorant les formes et les modalités de la prise de parole dans des débats radiophoniques populaires en Ouganda, sa thèse a permis d’interroger les imaginaires de la citoyenneté, l’élaboration de la critique et l’exercice du pouvoir dans un régime dit autoritaire. Elle a également travaillé sur les mobilisations royalistes au Buganda, les campagnes électorales, la socio-histoire de la presse, et enfin l’impact, sur les rapports de force politiques locaux et les conceptions de la citoyenneté, de projets transnationaux de développement « participatif ». Plus récemment, elle s’interroge sur les formes de la « politique de la rue » en Ouganda, à travers l’analyse historique et ethnographique de plusieurs épisodes de protestation qui ont touché le sud du pays depuis les années 1950. Dans le cadre de PIAF, elle s’intéresse au rôle des Conseils locaux dans les processus d’identification et de formation de l’État en Ouganda. Ces Conseils agissent comme de véritables postes avancés de la bureaucratisation du social, notamment via l’attribution d’indispensables « lettres d’introduction » ou de « recommandation » aux habitants de leur village. A partir de là, elle analysera aussi les circulations et chevauchements entre « vrais » et « faux » papiers.