Ateliers d’écriture 2017-2018

Ateliers d’écriture à Paris

Des ateliers d’écriture à Paris ont rassemblé l’équipe PIAF le 8 février 2018 et le 9 mars 2018 au CERI SciencesPo. Des versions remaniées des textes de Louise Barré, Zekeria Ould Ahmed Salem, Sidy Cissokho ont été discutées en vue de la préparation des numéros spéciaux des revues Genèses(lien) et Politique Africaine(lien).

Un texte d’Alena Thiel, (Université de Bayreuth, en résidence au CERI, SciencesPo) sur la révolution biométrique au Ghana a également été discuté.

Retraite d’écriture à Sienne 5-9 novembre 2017

L’équipe de PIAF s’est rendue à Sienne du 5 au 9 novembre 2017. Outre la tenue d’un colloque comparatif avec les équipes de l’Université de Sienne, elle a réalisé un atelier d’écriture pour préparer les projets de publication, notamment les numéros de Genèses sur le thème « Citoyens de papier en Afrique » (n°112) et de Politique Africaine sur le thème « (Bio)maitriser les identités » (n°152, à paraitre en décembre 2018).

L’atelier s’est déroulé dans le magnifique centre de conférence de l’Université de Sienne, la Certosa Di Pontignano.

18 articles ou projets d’article y ont été discutés :

« Un Etat (civil) dans l’Etat ? La vie sociale et politique de l’Agence Nationale des Titres Securises en Mauritanie », de Zekeria Ould Ahmed Salem (Université de Nouakchott / Northwestern)

« Touche pas à ma nationalité : ou les péripéties d’une mobilisation « biométrique» en Mauritanie , de Zekeria Ould Ahmed Salem (Université de Nouakchott / Northwestern)

« La première carte d’identité d’AOF : généraliser l’encartement des nouveaux citoyens au Sénégal (années 1950) », de Séverine Awenengo  Dalberto (CNRS, IMAF)

« (Bio)maîtriser les identités après guerre. Identification des anciens combattants et informalisation de l’Etat en Côte d’Ivoire : le recensement des chasseurs-miliciens dozos. » de Richard Banégas (SciencesPo CERI)

« Materialities in the lives of Malian urban refugees in Burkina Faso: uses and understandings of refugee biometric ID cards » de Nora Bardelli (Oxford University)

« Papiers de famille : la bureaucratie dans les questions familiales (Côte d’Ivoire 1950-1970). » de Louise Barré 
(SciencePo Bordeaux, LAM)

« Doter de droits : la généralisation de l’état civil dans les années 1950 en Côte d’Ivoire. » de Louise Barré
 (SciencePo Bordeaux, LAM)

« Production et usages des documents d’identité évangéliques dans les mobilités africaines (Maroc et Sénégal) » de Johara Berriane (Institut Historique Allemand et CREPOS, Dakar)

« How does institutional xenophobia play out at school? School staff managing identification systems in low-income areas of Johannesburg: between control, confusion and fear» de Jeanne Bouyat (SciencesPo CERI)

« On ne dit pas ‘le’ mais ‘les’ permis :
Représentations, transactions et usages d’un document administratif au Sénégal » de Sidy Cissokho (Université d’Edinburgh)

« De l’État de papier à l’État post-social. De l’État de papier à l’État post-social. ID et citoyenneté dans les post-colonies africaines. Identité personnelle, biométrie et citoyenneté dans une perspective anthropologique », d’Armando Cutolo (Université de Sienne)

« Côte d’Ivoire : Les « margouillats » du Plateau et les « papiers kamikaze », d’Armando Cutolo (Université de Sienne)

« Génération ‘39’ : généalogie de la création d’une catégorie sociale à partir d’un numéro d’identification. » de Kamina Diallo (SciencesPo CERI)

« Un dispositif d’identification et de surveillance des mobilités des marabouts en AOF : Le ‘formulaire d’enquête administrative’ (1906-1946) », Amadou Dramé (Institut Historique Allemand et CREPOS, Dakar)

« Une identité bureaucratisée. Production et usages des certificats d’indigène au Nigeria », de Laurent Fourchard (SciencesPo CERI)

« Des frontières de papier au retour des frontières par les papiers. » de Claude Mbowou (Université Paris 1)

« Cartes d’identité, racisme et génocide (Rwanda, 1990-1994) », de Florent Piton  (Université Paris 7, CESSMA)

« La citoyenneté des Somali du Kenya et la démocratisation à l’aune des procédures d’identification », d’Hervé Maupeu (Université de Pau et des Pays de l’Adour, LAM)

« ‘The state under the tree’ or the ‘second Republic’ : fake documents, statehood and values of authenticity », Marie Emmanuelle Pommerolle (IFRA Nairobi)

« Des enquêtes aux registres de population. Les données statistiques et l’identification des bénéficiaires dans la mise en place d’une protection sociale au Maroc. » Boris Samuel (SciencesPo CERI)

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search